Accueil » Le jeune et son identité » L'adoption » Effets de l'adoption » Adoption plénière

Nom et prénoms

En cas d’adoption par deux époux, le nom conféré à l’adopté est déterminé selon les règles énoncées à l’article 57 du Code civil et ce dans le respect de l’unicité du nom des enfants communs des adoptants.

En cas d’adoption par une personne mariée de l’enfant de son conjoint, l’adopté garde son nom. Le tribunal peut, sur demande, conférer le nom de l’adoptant et/ou de son conjoint à l’adopté. Si l’enfant est âgé de plus de treize ans, son consentement personnel est requis.

Sur demande du ou des adoptants, le tribunal peut modifier les prénoms de l’adopté.



Bonjour
Tu as 0 articles dans tes favoris.

» Mes favoris

A lire !

Quelle est la mission du conseiller à l'apprentissage?

Les conseillers à l’apprentissage sont les premières personnes de contact pour toutes sortes de...
Partenaires