Accueil » Le jeune et son identité » L'adoption » Effets de l'adoption » Adoption simple

Droits et obligations

L’adopté reste dans sa famille d’origine et y conserve tous ses droits et obligations, notamment ses droits héréditaires.

L’adoption simple investit l’adoptant ou les adoptants de tous les droits d’autorité parentale, y compris celui d’administrer les biens et de consentir au mariage de l’adopté.

Le lien de parenté résultant de l’adoption s’étend aux descendants de l’adopté.

L’adopté et ses descendants doivent des aliments à l’adoptant s’il est dans le besoin ; réciproquement, l’adoptant doit des aliments à l’adopté et à ses descendants.

L’obligation de fournir des aliments continue d’exister entre l’adopté et ses père et mère. Cependant, les père et mère de l’adopté ne sont tenus de lui fournir des aliments que s’il ne peut les obtenir de l’adoptant.

L’adopté et ses descendants ont dans la famille de l’adoptant les mêmes droits successoraux qu’un enfant légitime sans acquérir cependant la qualité d’héritier réservataire à l’égard des ascendants de l’adoptant.



Bonjour
Tu as 0 articles dans tes favoris.

» Mes favoris

A lire !

Que faut-il entendre par durée du travail?

Par durée du travail, il faut entendre une période pendant laquelle le jeune est au travail, c'est-...
Partenaires