Enseignement fondamental

Enseignement fondamental
Comment fonctionne l'enseignement fondamental?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 15:58

L’organisation de l’enseignement destiné aux écoliers débutants est régie par la loi du 6 février 2009 portant organisation de l’enseignement fondamental qui met fin à l’ancienne et mémorable loi de 1912 relative à l’enseignement primaire.

La nouvelle loi vise la scolarisation des enfants âgés de 3 ans accomplis à 12 ans accomplis (cas exceptionnels non compris). Pour des raisons de clarté, il faut préciser que le terme « enseignement primaire » continue d’exister, mais se rapporte uniquement aux 6 années correspondant à la tranche d’âge de 6 ans accomplis à, en principe, 12 ans accomplis.

Il ne faut pas non plus confondre école fondamentale et obligation scolaire : conjointement à la loi précitée, le législateur a également étendu la durée de la scolarité obligatoire qui porte sur maintenant sur 12 années d’enseignement. Cette période de 12 années durant lesquelles il faut suivre un enseignement commence seulement à l’âge de 4 ans accomplis.

La première année de l’enseignement fondamental, appelée « enseignement précoce », n’est donc pas obligatoire.

L’étendue de l’enseignement fondamental est comme suit :

  • 1 année d’enseignement précoce (facultative)
  • 2 années d’enseignement préscolaire (= le 1er cycle)
  • 6 années d’enseignement primaire organisées en 3 cycles de 2 années, sauf cas exceptionnels. 

En effet, un cycle peut être raccourci ou allongé d’une année, en cas de besoin.

Pour suffire à l’obligation scolaire, s’y ajoutent 4 années d’enseignement post primaire obligatoires pour les élèves ayant accompli leur scolarité à un rythme « normal ».

Dans tous les cas, les élèves quittent l’enseignement primaire à l’âge de 14 ans. Le reste de leur scolarité obligatoire est accompli dans l’enseignement post primaire.

Une innovation importante consiste dans le fait que la promotion des élèves se fait chaque fois à la fin d’un cycle, et non pas d’année en année.

L’enseignement fondamental étant axé sur les compétences, l’avancement de l’élève se fait suivant que les connaissances et les compétences prédéfinies pour avancer au cycle suivant sont acquises ou non.

Obligation scolaire

Obligation scolaire
L'obligation scolaire
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 15:59
Selon l'article 2 de la loi du 6 février, tout enfant agé de 3 ans ou plus a droit à l'Ecole

Jusqu'à quel âge?

Jusqu'à quel âge?
A partir de quel âge et jusqu'à quand la fréquentation de l'école est-elle obligatoire?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 15:59

La fréquentation de l’école préscolaire est obligatoire pour les enfants âgés de 4 ans révolus avant le premier septembre de l’année en cours.

Cette obligation s’étend sur douze années consécutives.

L'obligation scolaire s'étendra donc de 4 à 16 ans.

Sanctions du non-respect

Sanctions du non-respect
Que peut-il se produire si un enfant soumis à l'obligation scolaire ne fréquente pas l'école?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:00

En cas d'absence non justifiée à l'école d'un enfant soumis à l'obligation scolaire, la personne responsable (père, mère ou tuteur) recevra d'abord une sommation émanant du collège des bourgmestres et échevins de la commune concernée.

En cas de nouvelles absences non justifiées, la personne responsable pourra être condamnée à une amende pénale de 25 à 250 €. La répétition des absences non justifiées pourra également entraîner une citation devant le tribunal de la jeunesse qui, le cas échéant, pourra prendre une mesure de garde, de préservation ou d'éducation à l'égard du mineur, allant de la réprimande jusqu'au placement dans une institution.

Le choix de l'établissement

Le choix de l'établissement
Le choix de l'établissement scolaire est-il libre dans l'enseignement primaire?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:01

En principe, tout enfant âgé de 4 ans révolus est inscrit d’office à l'école primaire communale établie dans le ressort scolaire de la résidence de la famille.

Cependant, si la garde de l’enfant est confiée à une autre personne comme par exemple un membre de la famille, jusque et y compris le troisiéme degré, autre que les parents ou tuteurs, l’enfant fréquente l’école du lieu de résidence de cette personne. Pour des raisons spécifiques comme le lieu de travail d’un des parents, une inscription dans une autre école que celle initialement prévue peut également être envisagée.

Dans ces cas, la commune où ils entendent inscrire leur enfant doit être saisie d’une demande préalable.

D’autre part, l'enfant peut également recevoir l'instruction requise soit à domicile, soit dans une école publique ou privée, voire, européenne, au Luxembourg ou à l'étranger.

Organisation et finalité

Organisation et finalité
L'organisation et la finalité de l'enseignement fondamental
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:29

Cycle 1

Cycle 1
A quoi correspond le cycle 1 ? Quelle en est la finalité?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:30

Le cycle 1 correspond à l'éducation préscolaire et s'étend en général sur 3 années. Il s'adresse aux enfants de 3 à 5 ans. La première année (éducation précoce) est facultative.

Au cours de ce 1er cycle, l'apprentissage de l'enfant est avant tout considéré comme une expérience sociale. Les compétences à acquérir et à développer sont les suivantes :

  • la vie en commun et les valeurs;
  • le langage, la langue luxembourgeoise et l'éveil aux langues;
  • le raisonnement logique et mathématique;
  • la découverte du monde par tous les sens;
  • la psychomotricité, l'expression corporelle et la santé;
  • l'expression créatrice, l'éveil à l'esthétique et à la culture.

Cycle 2, 3 et 4

Cycle 2, 3 et 4
A quoi correspondent les cycles 2, 3 et 4 (enseignement primaire)? Quelle en est la finalité?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:31

Les compétences à aquérir et à développer aux cycles 2, 3 et 4 sont les suivantes : 

  • l’alphabétisation, les langues allemande, française et luxembourgeoise, ainsi que l’ouverture aux langues;
  • les mathématiques;
  • l’éveil aux sciences et les sciences humaines et naturelles;
  • l’expression corporelle, la psychomotricité, les sports et la santé;
  • l’éveil à l’esthétique, à la création et à la culture, les arts et la musique;
  • la vie en commun et les valeurs enseignées à travers l’éducation morale et sociale ou l’instruction religieuse et morale.

Autorité

Autorité
Qui est responsable de l'enseignement fondamental?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:32

Il fonctionne sous la surveillance conjointe du Ministère de l'Education nationale de l'Enfance et de la Jeunesse, qui est représenté sur place par les inspecteurs, et de l'administration communale compétente assistée par la commission scolaire.

L’enseignement est confié à des équipes pédagogiques composées d’un instituteur nommé titulaire de la classe et d’autres spécialistes du domaine enseignant et éducatif comme des éducateurs et éducateurs gradués et des chargés de cours.

Trois organes nouveaux assument également des responsabilités spécifiques:

  • Des équipes multiprofessionnelles (p.ex. psychologues, instituteurs d’éducation différenciée, assistants sociaux etc) assument des missions de diagnostic et de prise en charge des élèves à besoins éducatifs spécifiques, et conseillent les équipes pédagogiques;
  • Une commission d’inclusion scolaire par arrondissement d’inspection organise la prise en charge des élèves précités, pour autant que les parents y aient marqué leur accord ;
  • Dans chaque école est créé un comité d’école, élu et composé par et parmi les membres du personnel de l’école, qui s’occupe de questions d’organisation et qui définit un plan de réussite scolaire propre à chaque école. 

Rôle des parents

Rôle des parents
Quel est le rôle des parents d'élèves dans le cadre de l’enseignement fondamental ?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:33

D’une manière générale, le partenariat entre les parents et l’école est une des clés de la réussite du parcours des élèves.

D'une part, la communication entre les parents les équipes pédagogiques occupe une place importante. Les parents sont convoqués à l'école lors des 3 bilans d'évaluation dans l'année et le titulaire de la classe organise régulièrement des réunions d'information pour les parents et qui portent notamment sur l'organisation de la classe, les modalités d'évaluation ainsi que les objectifs de l'enseignement. 

D’autre part, il existe des représentations des parents. Les parents élisent dans chaque école tous les deux ans au moins deux représentants des parents. Le comité d'école et les représentants des parents se réunissent au moins 3 fois par an pour sur l'organisation scolaire. 

Au niveau communal, les parents d'enfants fréquentant une école primaire sont représentés au sein de la Commission scolaire communale. Cette commission conseille le conseil communal pour des questions d’organisation des écoles de la commune.

Au niveau national, les parents d'élèves sont représentés au sein de la Commission scolaire nationale qui a un rôle consultatif relatif à l'organisation de l'enseignement fondamental. 

Evaluation

Evaluation
Comment les élèves sont-ils évalués?
eric.krier_1 mar, 2015-09-08 09:44

Les enseignants évaluent régulièrement les élèves par des méthodes différents : tests, observation, devoirs en classe,...

Au cours de l'entretien individuel avec l'enseignant qui est organisé 3 fois par an à la fin de chaque trimestre, les parents sont directement informés de l'évaluation et de la progression de leurs enfants. 

Les élèves sont évalués par deux sortes de bilans :

  • les bilans intermédiaires
  • les bilans de fin de cycle
Ces bilans sont fondés sur les socles de compétences que l'élève devra développer au cours du cycle. Ces bilans sont remis aux parents lors de l'entretien avec l'enseignant qui leur explique où se trouvent les performances de leurs enfants par rapport aux objectifs à atteindre. 

Promotion

Promotion
Qui décide de la promotion des élèves dans l'enseignement primaire?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:34

L'équipe pédagogique décide à la fin de chaque cycle de l’avancement de l’élève dans le cycle suivant. Elle peut également décider d’abréger d’une année un cycle déterminé, ou de le rallonger d’une année.

Dans tous les cas, si les parents sont en désaccord avec la décision de l’équipe, ils peuvent introduire un recours auprès de l’inspecteur qui statue dans le délai d’un mois.

Après le cycle 4

Après le cycle 4
Comment est organisé le passage de l'enseignement fondamental au lycée?
Anonyme (non vérifié) lun, 2009-11-02 16:35

Après la 6e année d’études primaires, l’élève est orienté vers différentes voies de formation de l’enseignement secondaire ou secondaire technique.

Une procédure d’orientation au niveau de la classe de 6e primaire (cycle 4.2) est assurée par le conseil d'orientation composée de l’enseignant principal (tuteur de la classe) et de l’inspecteur du ressort ainsi que de professeurs de l’enseignement secondaire et secondaire technique.

La décision d'orientation est formulé et motivé en tenant compte :

  • des apprentissages et de la progression de l'élève (bilans intermédiaires et bilans de fin de cycle),
  • de l'avis des parents, 
  • de l'avis du psychologue si les parents le demandent,
  • des résultats aux épreuves communes.  

Ces épreuves communes (allemand, français et mathématiques) sont les mêmes pour tous les élèves du pays.

La procédure est expliquée aux parents lors d'une réunion d'information organisé par le tuteur de la classe au début du cycle 4.2. 

En cas de désaccord avec la décision d'orientation, les parents peuvent inscrire leur enfant à une épreuve d'accès soit pour une classe de 7e de l'enseignement secondaire, soit pour une classe de 7e de l'enseignement secondaire technique. Ces épreuves vérifient si l'élève a aquis le niveau nécessaire en allemand, en français et en mathématiques pour accéder à la classe de 7e souhaitée. 

Subsides

Subsides
Quelles sont les aides financières?
Anonyme (non vérifié) ven, 2009-11-06 10:41

Le Centre de Psychologie et d'Orientation scolaires (CPOS) a dans ses attributions la gestion des subsides suivants:

Subside et forfait pour l'achat de livres scolaires pour élèves de familles à revenus modestes fréquentant l'enseignement fondamental et secondaire à l'Etranger.

Bénéficiaires:

  • Tout élève fréquentant une classe à plein temps de l'enseignement primaire et postprimaire à l'étranger.
  • L'élève doit être domicilié au Grand-Duché de Luxembourg.
  • L'élève sera proposé comme bénéficiaire du subside sur base des critères sociaux.

Critères d'attribution:

Le montant du subside est déterminé à partir d'un Indice Social qui est calculé sur base du revenu net du ménage, ainsi que du nombre des enfants à charge.

Les subsides sont divisés en 3 volets:

  • remboursement partiel des frais de minerval,
  • remboursement partiel des frais d'internat,
  • subside

Formulaires:

Les formulaires peuvent être retirés au Centre de psychologie et d'orientation scolaires en début d'année scolaire.

Délai pour la remise des dossiers: 31 décembre

Pour plus d'informations : http://www.cpos.public.lu/aides_financieres/